Point GPS de notre terrain 48°36’20’’N 01°35’15’’E

BESOIN DE RENSEIGNEMENT CONTACTEZ-NOUS AU : 06 03 78 34 22 7j/7j

FAQs

Q?

Le Paramoteur est-il dangereux ?

NON : Comme tout sport ou activité, il y a des règles à apprendre et à respecter. Cet aéronef est le plus sécurisant de l’aéronautique. nous pouvons voler et couper le moteur en nous posant en toute sécurité au sol ,en planant à 1 à 2 km/h tel un oiseau tout en douceur.
C’est au sol où le pilote doit faire attention avec l’hélice lorsque le moteur sera en fonction.

Q?

Combien çà coûte ?

Le paramoteur reste le moins cher de l’aéronautique. Prévoir un budget Achat neuf de 7000 € à 8 000€ Selon le modèle du moteur et de la voile. Pour les petits budgets il reste le matériel d’occasion.

Q?

Combien de temps faut il pour devenir pilote ?

En quelques semaines en venant très régulièrement. Des stages accélérés sont proposés en 15 jours ou en deux fois une semaine.

Q?

Le paramoteur vole comment ?

La course du pilote et le moteur entrainent une accélération de la vitesse de l’aile. On change ainsi son profil en créant ce qu’on appelle une portance et on décolle. La portance est le résultat des forces aérodynamiques crées par une aspiration vers le haut (surpression), L'aile vole par l'accélération des molécules d’air qui passent plus vite au dessus et moins vite en dessous de la voile pour arriver en même temps. On dit alors qu’elle est sustentée par le haut.

Q?

Quelle est la distance utile pour le décollage ?

Nous pouvons décoller de n’importe quel terrain dégagé après avoir demandé l’autorisation au propriétaire. Le décollage à pied se fait en quelques pas 5 à 10 selon le vent.
Le décollage en chariot demandera plus de distance entre 30 à 50 mètres.

Q?

Comment se déplace t on dans l’air ?

L'accélérateur sert à augmenter progressivement le régime gaz pour MONTER puis en décélérant progressivement pour DESCENDRE.
Pour le vol en palier le régime de gaz sera constant.
Pour tourner : la commande de FREIN de la voile, tirée vers le bas coté droit tournera à droite, et coté gauche tournera à gauche. Cette action influencera le profil de l’aile à l’arrière , qui se nome le bord de fuite.

Q?

Comment se passe un atterrissage ?

Nous atterrissons très souvent moteur coupé. Si le vent se renforce, on gardera les gaz du moteur en action pour contrer le gradient de vent au sol.
L'atterrissage se fera à 1 m sol. Lors de la finale un maximum de molécules d’air sous l'aile vont s'emmagasiner; en actionnant les deux freins en même temps vers le bas en créera un bel ARRONDI, qui aura pour effet de ralentir l’aile et atterrir en douceur tel un oiseau.

Q?

A quel âge peut–on pratiquer cette activité ?

L'âge requit est de 15 ans avec un accord parental signé. Hommes ou femmes ayant une condition physique permettant de courir quelques mètres avec un moteur sur le dos d'environ 20 à 30 kg selon le modèle.
Pour toute personne n'ayant pas ces conditions, il existe la formation en chariot.

Q?

Jusqu’à quelle vitesse de vent peut-on voler ?

Si le vent est de moins de 10 km/h, le décollage se fait dos à la voile.
Si le vent est au dessus de 10 km/h, le décollage se fait face voile.
Si la vitesse du vent dépasse les 25 km/h, à part une solide expérience, il faut parfois renoncer .Il vaut mieux se dire au sol, que c'est dommage de ne pas pouvoir voler, que de voler et se dire en vol : "qu’est ce que je faits là ?" Et de regretter d'être là haut !

Q?

Quelle est la vitesse de vol d’un ULM ?

Tout dépend de votre matériel et de la direction du vent.
Par vent nul, pour des ailes dites « standard » c’est 40 à 50 km/h.
Par vent nul, pour des ailes dites « REFLEXE » la vitesse peut être supérieure à 60 km/h.
Face au vent, quelque soit les ailes, la vitesse sera diminuée.
Dos au vent la vitesse sera augmentée.
A savoir : un moteur plus puissant n’augmentera pas votre vitesse de vol mais vous augmentera un taux de montée plus important.

Q?

A quelle altitude peut-on voler ?

Nous devons respecter la réglementation aérienne, altitude et hauteur.
On vole en général à 150m par rapport au sol et au dessus de tout obstacle.
On évite les agglomérations pour ne pas gêner les riverains.
Le record d'altitude en paramoteur est de plus de 6000 mètres.

Q?

Quelle est l’autonomie d’un paramoteur ?

L’autonomie est d'environ de 3 à 4 litres/h pour 3 h de vol et selon le réservoir de 9 litres à 15 litres; elle sera différente selon la puissance du moteur.
Pour le biplace voir 12 litres/h avec 8 h de vol.

Q?

Comment entretenir un paramoteur ?

Un manuel d’entretien vous est remis lors de l’achat de votre paramoteur neuf ou occasion, il suffit de le suivre scrupuleusement.
A l’intérieur vous trouverez les informations et renseignements nécessaires à son entretien.
Vous pouvez également le faire vérifier ou demander conseil à votre revendeur. il sera vous conseiller, pour changer d’éventuelles pièces usées ou casées.
Petit rappel : Une bonne visite pré-vol s’impose avant tout vol !
A savoir :Notre école Paramoteur360 dispose d’un service de maintenance pour toutes marques et toutes catégories d’ULM Paramoteur.

Q?

Faut-il un équipement spécial ?

Oui, juste de bonnes chaussures montantes et confortables
prévoir une tenue appropriée selon la saison (Blouson, pull ; gants, chaussures , lunettes de soleil…) Nous fournissons le reste du matériel pendant votre formation.

Q?

Où peut-on voler ?

Quasiment presque partout en France. Il suffit de connaitre la réglementation et de savoir lire une carte aéronautique surtout si on fait de la navigation, car il y a des zones strictement interdites de survol et des zones contrôlées.
Vous apprendrez en cours théoriques.

Q?

Peut-on décoller de n’importe où ?

Oui, après l’accord et l’autorisation du propriétaire du terrain, et que la zone de survol ne soit pas interdite ou réglementée.
Pensez à respecter votre environnement et voisinage..

Q?

Peut-on voler à l’étranger ?

Oui, à conditions de prendre les renseignements nécessaires au sujet de la réglementation aérienne du pays. Attention dans certains pays on demande des autorisations de vol tel que le Maroc ou nous voir interdit de survol comme la Suisse.

Q?

Peut-on apprendre le vol biplace ?

Oui, si vous êtes déjà breveté monoplace avec une expérience de plus 1 an, et une maitrise complète de votre matériel.

Q?

Fait-il froid en vol ?

Évidement qu’en hivers les températures extérieures sont basses donc l’équipement de vol sera en conséquence pour le pilote et ou son passager. on perd seulement 2° par 300m par rapport à la température du sol.

Q?

Y a t-il des contre-indications médicales pour la pratique du paramoteur ?

Non, si votre médecin vous a donné le certificat médical de non contre indication à cette activité, c'est qu’il a jugé que votre état de santé était apte a pratiquer cette activité.

Q?

J’ai le vertige, est-ce que je peux voler ?

Oui
Contrairement à beaucoup d’idées reçues, vous n’avez pas le vertige en vol. Pour seule explication, c’est le fait de ne pas être en contact avec le sol. La sensation de vertige est dû au décalage entre le traitement des informations de l'oreille interne et le traitement des informations des yeux par rapport au cerveau, en vol cette procédure n’existe pas donc pas de vertige.

Q?

A-t-on le mal de l’air ?

NON, car le vol en ULM Paramoteur s’effectue dans des conditions atmosphériques très stables, il n’y a donc pas de turbulences.

Q?

A quelle saison vole t-on ?

Nous pouvons voler toute l'année même en hivers sous la neige, une tenue vestimentaire chaude sera appropriée. C'est même en hivers ou les conditions météorologiques sont excellentes.

Q?

Quelles sont les bonnes conditions météos pour faire un vol ?

  • vitesse du vent inférieur à 10km/heure au sol.
  • visibilité supérieur à 300m.
  • le pilote a besoin de conditions stables pour maîtriser le pilotage.

Très souvent les bonnes conditions sont au lever du jour et au coucher du soleil.

Q?

Pourquoi, certaines fois, on ne vole pas par beau temps ?

Le soleil en chauffant la terre, provoque des déclenchements thermiques. La masse d’air au sol est chauffée puis remonte en grosses bulles d’air chaudes, générant parfois de fortes turbulences, principalement en été. Ces turbulences engendrent des ascendances et des descendances quelque fois violentes.
Il est parfois nécessaire d’annuler les vols. Mais avec un bon niveau de pilotage et de l’expérience, certains pilotes volent dans les thermiques comme les parapentistes.

Q?

Quels sont les horaires des vols ?

Les horaires sont établis en fonction du planning de l’école, ils ont lieu souvent tôt le matin et en fin d’après midi et lorsque les conditions météorologiques le permettent.

Q?

Existe-t-il des compétitions d’ULM Paramoteur ?

Oui, nous y participons depuis 2006 avec des entrainements sur la base et ailleurs.
Il existe un championnat de France, un championnat d'Europe et mondial. Les épreuves sont la navigation, éco de carburant, vitesse, précision atterrissage, maniabilité.
Un projet école est en cours pour un vrai tournoi de nos pilotes en épreuves de championnat (médaille et coupe pour les vainqueur).
Notre championne de France 2007 médaillée de Bronze en féminin, n’est autre que Perle Cabartier instructeur et fondatrice de l’école paramoteur 360.

Q?

Y a t-il des rassemblements de pilotes d’ULM Paramoteur ?

Oui l’école participe très souvent à tous ces rassemblements ,voir même vous y emmène en vol.
BLOIS,BASSE HAM,COUPE ICARE ….